Plateforme Pastorale du Tchad
Espace de dialogue sur les politiques publiques de développement pastoral

Retour à la liste

Une mission d'appui à la Plateforme est en cours du 14 au 23 juin

15 juin 2015

L'objectif est de faire le point avec les membres de la plateforme dans les grands chantiers prévus pour 2015. C'est de fait une année particulièrement stratégique pour la Plateforme Pastorale au vu de plusieurs enjeux, notamment :

 

·         l’année 2015 s’ouvre sur la consolidation et le démarrage de plusieurs initiatives engagées, non seulement au Tchad mais dans toute la bande Saharo-sahélienne, qui visent à concrétiser les orientations de la déclaration de N’Djaména et de celle de Nouakchott (UE-11°FED et AFD, Banque Mondiale, démarrage DDC dans le Nord Est…),

·         mais les difficultés de promulgation du projet de loi sur le Code Pastoral alors que plusieurs projets en préparation devaient soutenir sa mise en œuvre,

·         le probable prolongement de la crise centrafricaine qui va continuer à impacter le pastoralisme tchadien, et la gestion des ressources agro-pastorale dans une grande partie de la zone soudanienne.

La programmation des activités 2015 de la Plateforme a été discutée lors de l’atelier de décembre 2014. Le plan d’action s’organise en huit grandes activités dans la ligne des actions et du dialogue politique engagés au cours des deux dernières années :

1.      Renforcement de l’animation de la plateforme

·         Mobilisation du comité exécutif par une réunion tous les deux mois avec compte rendu: suivi des activités, prise de décisions opérationnelles ;

·         Désignation d’un nouveau point focal MEH répondant au cahier des charges ;

·         Désignation d’un animateur pour la communication avec les OP: termes de références, recherche d’un financement (fonctionnement et équipement) ;

·         Recherche de financement pour cet animateur OP ;

·         Diffusion du nouvel arrêté de reconnaissance de la plateforme et la clarification de la notion de membre de la plateforme.

2.      Eau pastorale sécurisée

·         Mobilisation du groupe de référents élaboration d’un programme de travail ;

·         Élaboration des termes de références du livret d’entretien des puits pastoraux publics par les éleveurs ;

·         Préciser le contenu du dispositif d’entretien des puits pastoraux.


3.      Sécurisation du foncier agro-pastoral Code Pastoral et Stratégie Nationale de Développement Pastoral

·         Mobilisation du groupe de référents SNDP ;

·         Finalisation de la Stratégie Nationale de Développement Pastoral atelier zone saharienne et atelier national ;

·         Suivi adoption projet de Code Pastoral ;

·         Production d’une note de présentation du Code Pastoral ;

·         Participation à l’élaboration des décrets d’applications.

Il n’est pas certain que le blocage actuel du projet de Code Pastoral puisse être levé vu le contexte politique qui entoure son adoption à l’Assemblée Nationale. Pourtant le pastoralisme au Tchad ne peut plus être régit par une loi sur le nomadisme élaborée en 1959. Autant les recommandations du séminaire de mars 2011 sur le développement pastoral au Tchad que la Déclaration de N’Djaména sont explicites dans ce domaine de l’adaptation des contextes juridiques.

La finalisation et la validation de la Stratégie Nationale de développement pastoral constitue donc une étape encore plus cruciale au vu de ce contexte. Débutée en 2014, le processus engagé devra être soutenu dès le premier semestre 2015, afin d’éviter une démobilisation des acteurs qui se sont engagés dans le processus de concertation en zone soudanienne er en zone sahélienne. Pour être mené à son terme, le processus d’élaboration concerté de la SNDP doit franchir encore deux grandes étapes :

·         L’organisation d’un atelier en zone saharienne fortement demandé par les membres de la Plateforme, afin de s’assurer pleinement de la vision nationale portée par la SNDP ;

·         L’organisation d’un atelier de discussion et validation de la stratégie au niveau national.

Pour pouvoir aboutir à ce résultat essentiel en 2015 des financements complémentaires sont indispensables pour venir compléter les premières étapes financées par l’AFD :

·         Organisation de l’atelier en zone saharienne : le PREPAS de la DDC confirme son engagement à financer l’organisation de ce troisième atelier régional ;

·         Organisation de l’atelier national de finalisation et validation de la SNDP : le FIDA pourrait prendre en charge ces coûts sur les reliquats du PROHYPA dans la mesure où cet atelier a lieu avant la fin mars ;

·         Si ces deux financements se confirment début 2015, il resterait à couvrir le financement des 4-5 jours de l’équipe d’experts pour leur participation à l’atelier national.

4.      Mise en œuvre des propositions sur l’adaptation du pastoralisme au changement climatique

·         Mobilisation du groupe référent dans élaboration d’un plan de travail ;

·         Élaboration de termes de références évaluation du PANA ;

·         Rencontres avec le programme AMCC lignes directrices ;

·         Appui aux OP pour élaborer un dossier de propositions ;

·         Traduction en arabe tchadien de la note politique étude prospective.

5.      Accès aux services d’éducation en milieu pastoral

·         Mobilisation d’un groupe référent sur ce thème et élaboration du programme de travail 2015 ;

·         Approfondissement des propositions faites dans le PASTOR ;

·         Préparation d’une initiative sur financement spécifique Banque Mondiale.

6.      Accès aux services de santé en milieu pastoral

·         Mobilisation d’un groupe référent sur ce thème et élaboration du programme de travail 2015 ;

·         Approfondissement des propositions faites dans le PASTOR.

7.      Transmission des connaissances et formation des ressources humaines

·         Organisation du dernier module de formation des formateurs ;

·         Appui à l’élaboration d’une feuille de route pour les formateurs ;

·         Élaboration d’une plaquette de formation pour diffusion ;

·         Poursuite animation du site www.plateforme-pastorale-tchad.org ;

·         Production de quatre bulletins d’information et de deux notes politiques ;

·         Organisation d’une rencontre au Salon de l’agriculture de Paris avec la Fédération des Alpages de l’Isère et production de propositions par le Tchad pour octobre 2016.

8.      Prise en compte de l’élevage pastoral face au risque de crise au Sud tchadien

·         Mobilisation d’un groupe référent sur ce thème et élaboration du programme de travail 2015 ;

·         Organisation d’une nouvelle mission par les OP pour actualiser la situation et faire des propositions pour le programme d’urgence ;

·         Suivi de la situation via le réseau des OP et du Ministère  de l’Elevage et de l’Hydraulique.

La programme de travail de la mission: